Joanny Barthélemy Jabouley

Joanny Barthélemy Jabouley est un mécanicien français né en 1884 à Villeurbanne et l'inventeur en 1928 du premier métier à tisser circulaire. Il est décédé à Lyon en 1965.

Biographie

Joanny Barthélemy Jabouley

Joanny Jabouley

Né le 29 septembre 1884 à Lyon, Rue du Midi (renommé rue Dedieu) aux Charpennes, petit-fils d'un tisseur inventeur d'un rabot à façonner le velours, fils d'un maître tulliste, il quitte l'école à douze ans avant son certificat d'études pour devenir mécanicien textile, d'abord comme apprenti chez Johnson, constructeur de métiers à tisser aux Charpennes. Après cinq ans de service militaire dans la marine à Toulon à partir de 1904, il retourne en 1909 travailler avec son frère Francis et son père dans l'atelier familial, se marie avec Jeanne Lavy. Ils auront quatre enfants (André, Germaine, Georges, Lucien). A la mort de ses parents, l'atelier se modernise sous le nom de Jabouley Frères et prospère. La première guerre mondiale l'éloignera quatre années de son atelier. Mais l'après-guerre apporte de profonds changements dans les modes vestimentaires. Ruiné par la baisse importante de la demande du tulle dans l'habillement, Joanny Jabouley perds son atelier et se retrouve sans ressources alors que son frère Francis Jabouley se lance seul dans d'autres productions qui deviendront les Dentelles Jabouley à Saint-André-le-Gaz.

Joanny Jabouley et le Préfet Henri Longchambon (à droite)

Joanny Jabouley et le Préfet du Rhône, Henri Longchambon (à droite)

C'est en essayant de construire un modèle réduit de métier à tisser pour son fils aîné, André, que lui vint l'idée de concevoir un métier permettant de poser plus d'une trame à la fois, ce qui permettrait un énorme gain de productivité. Après plusieurs années de travail et de conception de prototypes, et malgré le scepticisme ambiant, il parvint à mettre au point un métier à tisser rotatif, avec une chaîne tournante et des hélices porte-trames. Il y parvint en 1923. Une année de travail supplémentaire et la constitution d'une "société du métier à tisser continu, système Joanny Jabouley" lui permit de concevoir un nouveau métier permettant de poser six trames à la fois. Ce prototype séduit les trois frères Diederichs, constructeurs de métier à tisser à Sainte-Colombe-les-Vienne. La machine fut exposée en 1927 à la Foire de Lyon. La Chambre de Commerce de Lyon ne lui accorda pourtant qu'une médaille d'argent. Il fut présenté également à Leipzig en Allemagne.

Le premier grand métier de ce type (3,4m de circonférence) permit d'obtenir un tissu de meilleure qualité à une vitesse de 240m de trame à la minute, c’est-à-dire bien supérieure à celle des métiers classiques de l'époque. Le peigne circulaire du métier est un peigne envergeur sans fin, permettant, avec des galets poussant les fils dans un sens ou dans l'autre, de réaliser le mouvement de taffetas. La clé du mécanisme de Joanny Jabouley réside dans l'immobilisation des navettes et dans la rotation de la chaîne autour d'elles. Le déroulage de la trame se produit par une aiguille tournant autour de l'axe de la bobine porte-fil, maintenant ainsi une tension continuellement égale.

Le métier à tisser rotatif de Joanny Jabouley

Le métier à tisser rotatif de Joanny Jabouley 

Avantages : plus faible encombrement, tissage de pièces larges, rapidité, réduction des temps morts, un seul opérateur peut mener plusieurs métiers, changement d'articles très différents facilité, adaptation pour obtenir des tissus inexécutables sur les métiers classiques.

Ne trouvant pas en France d'industriel capable et désireux de poursuivre le développement du métier, dès 1933 il part avec sa famille travailler en Angleterre, à Spondon, à coté de Derby, et enregistra avec Robert Yeadon un brevet en 1935 auprès de l'US Patent Office. Robert Yeadon poursuivi par la suite le développement avec Frank Corbyn Hale (brevets US2101022A et US2080819A de 1937).

De retour en France vers 1935, il s'établit à Rochetaillée-sur-Saône et mourut le 9 Mars 1965 à Lyon.


Brevets

United States Patent Office :
US1968041A du 31 juillet 1934 "Apparatus for textile operations".
US2002091A du 21 mai 1935 "Guiding or spacing of yarns in warp form".
US2080775A du 03 Août 1935 "Shedding mechanism for circular looms".
US2055604A du 29 septembre 1936 "Stop-motion for circular looms".

Canadian Intellectual Property Office :
CA283590 "Circular loom for weaving / le métier à tisser continu "Système J. Jabouley" (Société à Responsabilité Limitée) du 25 septembre 1928.


Bibliographie et Sources

"M. JABOULEY (de Rochetaillée-sur-Saône) a mis au point UN METIER A TISSER SANS BATTANT NI NAVETTE... et qui fonctionne sans aucun bruit", L'espoir, Lundi 02 Janvier 1950, pages 1 et 4, par Etienne Massardier.

"Tournant historique dans le textile : Le Lyonnais JABOULEY réalise à Fontaines-sur-Saône, les premiers métiers à tisser silencieux", La République de Lyon, Jeudi 12 Mai 1949, pages 1 et 2, par Noël Echevet.

"A propos du métier à tisser circulaire, l'invention de Joanny Jabouley", Le Progrès de Lyon, 04 Avril 1948

"Une ère nouvelle s'ouvre pour le tissage : j'ai vu marcher la première machine à tisser silencieuse et sans navette. A la suite de Jacquard, le nom de Joanny Jabouley sera bientôt connu dans le monde entier". De notre envoyé spécial le 16 Mai à Rochetaillée : Jean Bouvard. Journal Le Progrès de Lyon.

"Un nouveau Jacquard", Le Progrès de Lyon, 15 mars 1928.

"Le nouveau métier rotatif du mécanicien lyonnais Joanny Jabouley", L'illustré de Paris-France-Colonies, numéro de Pâques 1928.

"La rotative à tisser Jabouley-Diederichs" par le Dr. Clément Sahuc, Imprimeries Réunies, Lyon, 1931. 44 pages. Cote D1697 au Musée Historique des Tissus et des Arts Décoratifs de Lyon.


Musée d'Art Moderne et Contemporain de Saint-Étienne Métropole

Musée Historique des Tissus et des Arts Décoratifs de Lyon - 34 rue de la Charité - F-69002 Lyon, France - www.musee-des-tissus.com 

Si vous avez connaissance d'éléments additionnels sur la vie et l'œuvre de Joanny Barthélemy Jabouley, merci de les communiquer à l'adresse ci-dessous aux fins d'enrichir cette page. 

 Dernière mise à jour : 20180916 12:00


GoyPedia